Le monde à l'envers !

Temps de lecture estimé:
1 minute

Dernièrement, alors que je publiais une (trop courte) remarque quelque peu abrupte où je reprenais un propos tenu par le non moins sulfureux Steve Bannon "on a foutu en l'air des gens qui avaient respecté toute leur vie les règles du jeu", j'ai remarqué, sur les réseaux dits "sociaux" que cette petite saillie provoquait moults remous…   Je prends ici le temps de développer et illustrer ce que j'avais en tête sur le registre du monde à l'envers en vous invitant (humblement) à imaginer l'inimaginable dans un monde à l'envers…

 

IMAGINEZ L'INIMAGINABLE au sein de la FAMILLE :

Des parents qui n'auraient aucune attention ni aucune reconnaissance pour les enfants respectueux de cette même autorité parentale et qui, au contraire valoriseraient les enfants violents, méprisants, arrogants et irrespectueux…

 

IMAGINEZ L'INIMAGINABLE dans le cadre du MILIEU SCOLAIRE :

Les enfants assidus, qui travaillent consciencieusement, et ont de bons résultats seraient dévalorisés par les enseignants et méprisés par leurs camarades qui ne feraient rien. Ces mêmes élèves qui respecteraient leurs enseignants et les règles basiques de la politesse seraient méprisés par ces mêmes enseignants et violentés par les autres élèves qui ne respectent rien….

 

IMAGINEZ L'INIMAGINABLE dans le milieu de L'ENTREPRISE :

Les personnes qui s'investiraient dans leur travail, qui accompliraient leurs tâches et leurs missions avec rigueur et performance, non seulement n'auraient aucune valorisation, ni récompense verbale ou financière, mais en plus ils seraient écartés des promotions, des postes à responsabilité. Voire même les responsables des entreprises donneraient les augmentations salariales à ceux qui ne font rien mais qui peuvent créer des problèmes, ou à ceux qui menaceraient les entreprises de violences ou de grèves…

 

IMAGINEZ L'INIMAGINABLE dans la vie POLITIQUE et citoyenne :

Les citoyens qui respectent les règles de la démocratie représentative, du dialogue et des échanges de points de vue au sein d'un cadre de bienséance; les citoyens qui respectent les lois de la République, qui s'acquittent de leurs obligations morales et financières vis-à-vis de l'État; les citoyens qui respectent les autorités de la démocratie. Eh bien, ils seraient méprisés par les élus de cette même République qui les traiteraient comme des moins que rien et feraient peser sur eux tout le fardeau de la vie en société. Ces mêmes élus distribueraient des milliards à ceux qui bafouent les lois, ne vivent que de menaces et de violences; leur accorderaient des dérogations d'impôts et leur permettraient de ne plus respecter les lois en toute impunité.

 

IMAGINEZ L'INIMAGINABLE dans le domaine MÉDIATIQUE :

Les citoyens raisonnables, posés et équilibrés dans leurs arguments et leurs positions disparaitraient des écrans, balayés par l'indifférence des médias. Ces mêmes médias qui mettraient tous leurs zooms et leurs effets de caisse de résonnance sur les propos extrémistes, violents, haineux, mais surtout sur les plus idiots, stupides, les plus énormes mensonges, et qui, ainsi feraient exister des êtres qui, sans cet effet illusoire n'auraient jamais intéressés qui que ce soit…

 

Bien sûr cela n'existe pas !

Bien sûr cela est une caricature inimaginable et irréaliste !

Bien sûr cela est une dystopie, une fiction noire, disruptive et cruelle !

Bien sûr, n'est-ce pas ?...

 

JEAN-OLIVIER ALLEGRE

Tags
management
Thématique :

Manager le changement et oublier le passé

Jean-Olivier / 31 octobre 2019

Présenter le changement et les nouveautés en mettant en avant uniquement les "bénéfices" est une des erreurs les plus manifestes. Oublier le passé conduit à bloquer l'ensemble de l'entreprise... Explications en 3 minutes chrono !

Télétravail : révolution managériale, vraiment ?

Jean-Olivier / 15 octobre 2019

Et si beaucoup de questions managériales liées à la mise en place du télétravail posaient également (et surtout) la question du management de proximité et des compétences managériales?...

Inscription newsletter

Pour ne manquer aucun billet de PARRHESIA, laissez-nous vos coordonnées et votre adresse e-mail. Nous serons ravis de vous compter parmi nos abonnés.