Le plus court chemin vers moi-même passe toujours par autrui

Temps de lecture estimé:
6 minutes

Lors de notre dernier article, nous vous avons proposé une formation-atelier collective permettant aux managers et dirigeants à la fois de se ressourcer, de mieux appréhender leur fonctionnement, de mieux comprendre les personnes de leurs équipes, de réaliser un diagnostic réaliste de leur environnement de travail (à retrouver ICI si vous l’avez manqué)

 

Aujourd'hui une dynamique assez proche, mais sur un mode individuel !

 

Alors que j’étudiais l’anthropologie philosophique au milieu des années 1990, une citation m’avait marqué ; elle émanait du philosophe Emmanuel Mounier : « Le plus court chemin de moi-même à moi-même passe toujours par autrui ». Je dois bien avouer que j’avais trouvé cela aussi interpellant que profondément paradoxal. Comment, en effet, une personne peut non pas « mieux » se connaître comme l’on dit aujourd'hui (ce qui suppose déjà de se connaître alors que c’est si souvent bien peu le cas), mais de réellement « se connaître » en passant par une autre personne…

 

Dans le cadre de l’entreprise et du management, « bien se connaître » n’est pas un caprice égotique autocentré (cette dérive peut arriver, bien sûr), mais une réelle nécessité pour que son exercice du pouvoir par le management soit un équilibre et une dynamique pour tout le monde, et ne se transforme ni en une succession de lâchetés permanentes, ni en abus de pouvoir tout aussi écœurants que récurrents…

 

Au sein de Parrhèsia, avec Sophie, nous avons toujours eu à cœur de développer une pratique humaine du management (ce qui est notre fondation inaltérable) qui passe par une parole de vérité (la PARRHESIA que nous n’avons jamais négociée).

 

Aussi dans ce cadre, et depuis maintenant 3 ans, nous avons mis au point un PARCOURS INDIVIDUEL pour managers et dirigeants qui s’articule en 2 « mouvements avec une option d’un troisième mouvement (non négligeable dans ses atouts et apports).

Ce parcours est non seulement d’une grande richesse et d’un grand apport pour les personnes qui l’ont réalisé, mais surtout, et les retours sont unanimes, elles ne se sentent pas dans une « thérapie » sauvage ou non, car nous assumons de ne pas être des psychologues ou des apprentis-sorciers de la psychologie (« coachs »), mais de réaliser une méthode et des entretiens avec quelqu'un à la fois qui connaît la réalité de l’entreprise dans son concret, sa réalité et ses contraintes et aussi avec un appui revendiqué et assumé de et avec la philosophie.

 

Brève présentation de notre approche…

 

 

MOUVEMENT 1 : Mon parcours et moi aujourd'hui

(2 à 3 séances de travail individuel de 2h30 chacune)

 

MOMENT 1 : Mon parcours et moi dans tout ce qui peut être mes points d’appuis

Il s’agit dans ce premier moment-mouvement de se réapproprier soi-même dans son parcours et dans tous les points d’appuis que nous avons et avons eus.

Il est important de se rappeler de tout ce dont nous sommes (ou avons été) capables aussi bien dans nos maîtrises professionnelles que dans notre savoir-être.

Rien de très innovant dans les questions et thématiques (hormis quelques « surprises » décalées qui permettent de quitter le raisonnement rationnel, la pensée réfléchie pour parler de soi sous d’autres modes et d’autres angles…)

Tout au long de ce cheminement, c’est l’interaction, le questionnement, l’effet miroir et les « boucles » de retours et de liaison des réponses entre elles qui permettent d’aller « au-delà » de la réponse initiale et de se (re)découvrir, voire de compléter la première version/vision. Toujours passionnant, souvent (positivement) surprenant pour les personnes…

 

MOMENT 2 : Mon parcours et moi dans tout ce qui peut être mes limites et difficultés

Tout pareil que le « moment 1 » mais dans ce qui pique, gratte et peut mettre mal à l’aise. Mais là aussi, comme le moment initial, tout en accompagnement, en soutien, et surtout… avec beaucoup d’humour qui permet de dédramatiser (quasiment) tous les sujets et de relativiser toutes les mauvaises expériences.

Ce second moment se joue dans une mise en relation avec le moment 1, car comme l’a si bien et si profondément mis en avant Héraclite d’Éphèse (en 500 avant Jésus-Christ !) le mouvement et la dynamique proviennent de l’unité des contraires (et non de leur négation) à condition de savoir en jouer de manière harmonieuse…

 

MOMENT 3 : Ma vocation et ma mission

Le point culminant des 2 premiers moments est atteint ici en se posant (enfin !) et surtout en prenant le temps de formaliser (ici aussi « enfin » !!) sa vocation, autrement dit sa motivation de vie pour soi (globale, c'est-à-dire aussi bien professionnelle que personnelle) et sa mission, c'est-à-dire ce que nous pouvons apporter aux autres…

Toujours un « temps fort » et déterminant pour les personnes qui ont fait le parcours, car qui (???) prend le temps sérieusement et réellement non seulement de formaliser ce qui sont NOS FONDATIONS DE VIE, mais surtout d’en prendre pleinement conscience…

 

 

MOUVEMENT 2 : Mettre en dynamique mon parcours et moi !

(2 à 3 séances de travail individuel de 2h30 chacune)

 

MOMENT 1 : Renforcer, ancrer et dynamiser les points d'appuis existants

Étape assez peu évidente, de manière là aussi absolument paradoxale ! Nous savons si peu capitalisé sur nos atouts et nos ressources… Ici plus qu’ailleurs, notre méthode de travail fait toute la différence pour s’approprier (ou se réapproprier) tous nos « existants », pour capitaliser et en maximiser les effets tant pour nous que pour les personnes que nous accompagnons au quotidien !

 

MOMENT 2 : Minimiser l’impact de mes limites, voire les dépasser

Il ne faut jamais laisser de côté tout ce que nous considérons comme « négatif », « pénalisant », voire « insurmontable ». Comme le dit si bien l’explorateur Mike Horn : « The impossible only exists until a way to make it possible » (« L’impossible existe seulement jusqu’à ce que nous ayons trouvé une voie pour le rendre possible »). Ici encore la méthode est un appui majeur que vient, à nouveau, renforcer le jeu d’interactions avec le consultant.

 

 

Quid du 3ème  mouvement optionnel ?

 

Il s’agit d’un complément aussi intéressant que riche qui vient se glisser entre les 2 mouvements d’état des lieux puis de mise en dynamique.

Nous proposons ici des regards croisés (non plus du consultant) mais de 5 à 7 personnes dans l’environnement professionnel voire personnel qui viendront poser leurs visions de notre interlocuteur par des entretiens de 45 minutes environ (en visio pour plus de facilité) à partir d’une grille envoyée préalablement et, là aussi, d’une réelle dynamique d’interactions dans les échanges.

A l’issue de ces entretiens, nous formalisons une synthèse (anonyme) mettant en avant les grands traits partagés de tous ces retours. Nous l’envoyons à la personne pour qu’elle ait le temps de prendre connaissance des éléments (toujours riches et fournis) avant une séance de travail pour mettre en parallèle la vision de la personne et celle de ces interlocuteurs. Cette séance est toujours un moment privilégié qui apporte énormément aux personnes qui nous ont sollicités. Car ils sont interpellés… pas seulement sur les points d’amélioration, mais surtout… sur les retours « positifs » en (re)prenant conscience de dimensions qui leur échappaient jusque là…

 

 

 

Une ouverture en guise de conclusion

 

Nous sommes très heureux d’avoir mis au point ce parcours et de pouvoir le faire partager à nombre de nos clients.

Nous savons que notre originalité, notre caractère unique sur le marché de ce qu’il est convenu d’appeler « le conseil et la formation en management » est ce savant dosage entre le fait de mettre les mains dans le cambouis « humain et managérial » en étant concret et pragmatique ET avec ces apports et cette perspective de la philosophie comme une ressource phénoménale permettant à chacun de mieux appréhender les situations, les autres et soi-même.

Ainsi donc, pour en revenir à notre citation initiale d’Emmanuel Mounier qui a permis la concrétisation de ce parcours (« Le plus court chemin de moi-même à moi-même passe toujours par autrui »), il est judicieux de se remémorer ce complément qu’en faisait Maurice Zundel juste à la suite : « Sans les autres, dans la mesure où ils ont atteint à la profondeur de leur être et la peuvent communiquer par leur présence et parfois par leur parole, que serais-je sinon un désert ou un chaos ? C'est pourquoi le chemin de l'intériorité a besoin de compagnons, eux-mêmes devenus intérieurs à eux-mêmes ». Nous espérons être pour vous, dans ces accompagnements, de réels « compagnons devenus intérieurs à eux-mêmes » afin de vous permettre de vous faire advenir (pleinement) à vous.

 

 

Vous voulez en savoir plus ? Avoir une vision plus précise de parcours ?

N’hésitez pas, prenez contact avec nous :

  • Par mail : infos@parrhesia.fr

  • Par téléphone : 

    • Sophie : + 33 6 17 97 18 61, 

    • Jean-Olivier : +33 6 08 49 07 99 (France) ou : + 41 78 976 37 70 (Suisse)

 

Au plaisir de pouvoir échanger avec vous

 

Jean-Olivier Allègre 

Tags
cartographie personnelle, bien se connaître, bien manager

Gouvernance et performance 1/2

Jean-Olivier /

La gouvernance est un sujet négligé dans bons nombre d'entreprises (notamment petites et moyennes) qui pensent que c'est un sujet inabordable, voire inutile. Si une gouvernance mal ficelée voire bancale peut mettre en péril une entreprise, une gouvernance bien pensée et surtout bien mise en acte est une source de performance économique, mais aussi de motivation et de bien-être pour chaque salarié. Nous vous proposons un petit guide (très) opérationnel que nous déployons chez nos clients.

ACCOMPLIR, et tellement plus encore…

Jean-Olivier /

Écouter pour accomplir. Dans l’univers de l’entreprise, c’est accomplir de la performance, ce qui est le minimum, mais si écouter permettait aussi et sûrement d’accomplir tellement plus ?..

Inscription newsletter

Pour ne manquer aucun billet de PARRHESIA, laissez-nous vos coordonnées et votre adresse e-mail. Nous serons ravis de vous compter parmi nos abonnés.