2017 : OSER au-delà…

Temps de lecture estimé:
3 minutes

Merci à vous toutes et tous qui ont collaboré avec nous en cette année 2016. Vous savez que nous ne croyons pas aux vœux, c'est-à-dire aux incantations magiques où le fait de se souhaiter une bonne année fait qu’elle sera bonne.

Par contre, nous croyons au courage, c'est-à-dire en la capacité de chaque individu de réaliser des actions qui le portent au-delà de ce qu’il pensait. Les exemples été encore nombreux cette année au cours de nos sessions dans lesquelles chacun a pu tester, se mettre en danger, mais surtout, surtout… aller au-delà de ce dont il pensait être capable. Toutes ces petites victoires du (et au) quotidien qui sont les vrais défis des héros du réel. 

« Deviens qui tu es, et accomplis ce que toi seul peux accomplir »

Cette maxime de Friedrich Nietzsche nous guidera encore cette année. A la fois comme un repère pour nous dans notre activité d’accompagnement, mais aussi avec les personnes qui nous feront confiance. Car se réaliser reste l’ultime défi dans nos sociétés et nos entreprises. Réaliser son humanité, c'est-à-dire :

« suivre sa pente naturelle certes, mais en la remontant ! »

comme l’écrivait si justement André Gide. Ne pas se laisser happer par l’aspirateur crétinisant de nos sociétés dont les exemples sont hélas trop nombreux et quotidiens pour les énumérer ici. Ne pas se laisser entraîner également dans les spirales parfois déresponsabilisantes de fonctionnement de nos entreprises. Il est temps d’OSER, encore et encore. Oser la responsabilisation ! Oser l’autonomie ! Oser l’intelligence ! Oser l’esprit ! Les défis qui nous attendent dans nos univers MICs™ (Mutations, Incertitudes, Complexités) sont si nombreux que nous savons que nous les dépasserons uniquement grâce à nos intelligences individuelles ET collectives, et non plus en suivant des protocoles ou des recette d’un autre âge.

 

Devenir qui nous sommes et réaliser notre humanité, avouez que la quête est non seulement belle, mais surtout… Pouvons-nous en avoir une autre en tant qu’être humain ? Quête de notre sens à l’existence… Simple lubie personnelle ? Vraiment ? Se pencher sur soi non pas en tant qu’individu égoïste/égocentrique mais en tant qu’humain, c'est-à-dire en tant que personne reliée à d’autres personnes, humain vivant avec d’autres humains. Temps perdu pour l’entreprise qui se soucie de rentabilité et de résultats à (très) court terme ; vraiment ? Quand les équipes n’ont plus de sens à leur travail, quand les individus se sentent inutiles dans leurs réalisations quotidiennes… Parlerez-vous encore de « performance » quand nos entreprises sont gangrénées de « burn out » (épuisement au travail), de « bore out » (ennui au travail) ou de « brown out » (manque de sens et d’utilité à son travail) ??? Les événements sont suffisamment nombreux pour nous montrer à la fois ceux qui ont perdu le sens de leur travail, ceux qui pensent que leur travail est inutile, et ceux pour qui la violence devient la seule réponse à leur mal-être…

 

Alors oui, la question du sens et de la réalisation de soi est non seulement importante, elle est centrale dans nos existences (individuelles : « quel est le sens de mon travail ? » et collectives : « comment travailler avec d’autres personnes différentes de moi ? ». Elle est aussi capitale pour les entreprises, les dirigeants et les managers qui ont compris que la réalisation de soi et l’accomplissement personnel ne passaient pas par le fait de rouler avec une voiture possédant 4 anneaux sur le capot pour asseoir son ego et une image sociale, ou mettre le plus grand écran Oled incurvé dans son salon pour épater la galerie.

 

Il ne s’agit pas de se lancer des défis stupides, mais de savoir ce qui compte pour nous, ce qui fait sens, ce qui nous porte ; chacun ses objectifs, mais surtout se réaliser en tant que personne et réaliser son humanité. Ici encore la philosophie rencontre le management dans ces moments improbables. Pensons en compagnie de Marcel Conche :

« La philosophie ne fait qu’orienter chacun vers le lieu du sens, vers le lieu où il doit se placer pour, lui-même, pouvoir s’orienter »

Surprenant, non ? Non pas « faire à la place de », ou « dire ce qu’il faut faire », mais créer les conditions où l’individu est en situation de « faire les choses par lui-même »… Remplacer « philosophie » par « management » et vous aurez une pratique managériale qui ose ! et surtout une pratique managériale qui crée de la performance durable en permettant à chacun de se réaliser (quel que soit son poste, son métier !) et en développant une réelle AUTONOMIE et RESPONSABILISATION au-delà des slogans du neo management.

 

Bien sûr toutes les entreprises ne favorisent pas cela avec des dérapages d’uniformisation et de standardisation des comportements et des modes de (non) pensées. Mais qu’importe ?! Il s’agit ici de nos existences, de nos motivations, de nos façons de vivre ensemble et de partager une performance qui ait enfin du goût !

« Chaque matin qui se lève est une leçon de courage »

comme l’écrivait si poétiquement Jean-Edern Hallier. Alors OSER 2017 ! en tentant de nous réaliser, d’être un peu plus nous-mêmes. OSER 2017 ! pour permettre aux personnes que nous côtoierons et qui nous ferons confiance de se réaliser, d’atteindre leurs objectifs et peut-être (sûrement) même d’aller au-delà. Car même si nous échouons, nous aurons été les tentateurs, nous aurons essayé. Tel est le paradoxe d’essayer, c’est que la tentative est déjà en elle-même une victoire !

 

OSER 2017, car si nous ne tentons pas et ne faisons pas un pas supplémentaire vers notre réalisation et notre humanité, nous aurons définitivement échoué…

 

Merci encore à toutes celles et tous ceux qui nous ont fait confiance cette année et qui nous ont enrichis de leurs expériences, par leurs questionnements, de leurs échecs et de leurs réussites, et surtout de toutes ces (petites ou grandes) avancées qui n’auraient pas été possibles sans tentatives, sans essais ! Toutes nos meilleures pensées,

Sophie Girard &Jean-Olivier Allègre 

Manager le changement et oublier le passé

Jean-Olivier / 31 octobre 2019

Présenter le changement et les nouveautés en mettant en avant uniquement les "bénéfices" est une des erreurs les plus manifestes. Oublier le passé conduit à bloquer l'ensemble de l'entreprise... Explications en 3 minutes chrono !

Télétravail : révolution managériale, vraiment ?

Jean-Olivier / 15 octobre 2019

Et si beaucoup de questions managériales liées à la mise en place du télétravail posaient également (et surtout) la question du management de proximité et des compétences managériales?...

Inscription newsletter

Pour ne manquer aucun billet de PARRHESIA, laissez-nous vos coordonnées et votre adresse e-mail. Nous serons ravis de vous compter parmi nos abonnés.